Le portefeuille équilibré de Gordon Pape réalise des gains

06-10-2019
Le portefeuille équilibré de Gordon Pape réalise des gains

Pour les investisseurs prudents à la recherche de revenu

 

Un portefeuille équilibré consiste à trouver le mélange parfait d'actions et d'obligations pour générer un rendement raisonnable tout en gardant un niveau de risque minimal. Ce modèle de portefeuille équilibré a été lancé en septembre 2011 dans mon bulletin d'information Income Investor, avec une évaluation initiale de 25 027,75 $. Le but était d'atteindre un rendement qui correspondait au moins au meilleur taux de CPG disponible sur 5 ans, augmenté de deux points de pourcentage.

Cela signifie que la cible évolue au fil du temps avec la fluctuation des taux d'intérêt. Présentement, le meilleur taux d'intérêt sur cinq ans que je peux trouver sur ratehub.ca est de 3,4 %, nous recherchons donc un rendement annuel sur ce portefeuille qui excède 5,4 %.

Voici un résumé de la performance des titres que nous détenons actuellement sur la période de six mois depuis la dernière révision de ce portefeuille, fin septembre. J'utilise les cours à la clôture des négociations du 5 avril.

iShares Canadian Short Term Bond Index ETF (TSX: XSB). Les obligations à court terme (avec des échéances inférieures ou égales à cinq ans), se sont redressées après que la Banque du Canada et le Conseil de la Réserve fédérale ont annoncé la suspension de hausses de taux futurs. Le prix par part était en hausse de 0,52 $ au cours des six derniers mois, et nous avons reçu des distributions de 0,327 $ par part, réalisant ainsi un gain net de 3,1 % sur cette période.

iShares Canadian Universe Bond ETF (TSX: XBB). Le gel des taux par les banques centrales a également permis à ce fonds de gagner 1,20 $ sur cette période. Les distributions se sont élevées à 0,444 $ par part, nous avons donc terminé avec une progression de 5,5 %.

iShares Convertible Bond ETF (BZX: ICVT). Ce FNB investit dans un portefeuille d'obligations convertibles, principalement émises par des sociétés américaines. Nous l'avons ajouté au portefeuille en septembre dernier. Le cours a perdu 0,58 $ depuis lors, mais cette baisse a largement été compensée par les distributions qui ont atteint 2,103 $ par part.

FPI mondiale Dream (TSX: DRG.UN). Nous avons ajouté cette fiducie de placement immobilier en mars 2018 pour diversifier le portefeuille et améliorer les rendements. Elle investit dans des biens immobiliers commerciaux situés en Europe. Elle a bien commencé mais a rencontré des obstacles dans la dernière période, perdant 1,18 $ par part. Nous avons reçu des distributions mensuelles de 0,06667 $ par part pour un rendement de 5,6 %.

Inter Pipeline (TSX: IPL). Après une progression en été, les actions d'Inter Pipeline ont reculé, perdant 1,21 $ au cours de la dernière période. Le dividende mensuel a augmenté à 0,1425 $ avec prise d'effet au versement de décembre, l'action produit donc à présent un rendement de 7,8 %. Cela semble très intéressant mais le déclin du cours de l'action est source de préoccupation.

Brookfield Renewable Energy Limited Partnership (TSX: BEP.UN). Cette société en commandite d'énergie renouvelable a perdu du terrain début 2018, frappée par la hausse des taux d'intérêt. Cependant, elle s'en est bien remise au cours de la dernière période, gagnant 3,20 $ par part. Les distributions ont été augmentées de 5,1 % en février, à 0,515 $US par trimestre. Les parts ont un rendement de 6,6 %.

Brookfield Infrastructure Limited Partnership (TSX: BIP.UN). Il s'agit d'une autre société en commandite Brookfield, mais dans ce cas-ci, les actifs sont investis dans les infrastructures. Après un déclin au cours de la première moitié de l'année passée, le prix a fortement rebondi, gagnant 5,79 $. Les distributions trimestrielles ont augmenté de 6,9 % en février, à 0,5025 $US. Le rendement est à présent de 4,8 %.

Banque de Montréal (TSX: BMO). Nous avons ajouté cette action bancaire en septembre, au moment où le secteur bancaire entrait en récession. Au 5 avril, les actions sont en baisse de 5,92 $ mais ont depuis progressé; cependant, nous avons récupéré une partie de cela avec des dividendes totalisant 1,96 $ par action.

Espèces.  Nous avons investi 1 405,85 $ dans un compte d'épargne à intérêt élevé à la Banque EQB qui payait 2,3 %. Nous avons gagné 16,17 $ d'intérêts pour cette période.

Le tableau ci-dessous nous montre où le portefeuille en était au 5 avril. Les commissions ne sont pas prises en compte. Par souci de simplicité et pour les besoins du calcul, on considère les dollars canadiens et américains comme étant monnaies égales, bien qu'il soit évident que les dividendes reçus des deux sociétés en commandite Brookfield et d’ICVT valent davantage en termes de dollars canadiens.

I

Commentaires

Le volet obligations de ce portefeuille s'est redressé à mesure que les perspectives de taux d'intérêt ont évolué. Du côté des actions, on a observé de bons gains de la part des sociétés en commandite Brookfield, mais les trois autres actions ont reculé. Pour la période de six mois, le résultat net était un gain de 4,1 %.

Le gain cumulatif depuis le lancement est de 63,8 %. Cela nous donne un taux de croissance annuel composé moyen de 6,8 %. C'est mieux que notre objectif, mais je pense qu'on peut faire mieux.

Changements

Nous allons vendre notre position dans la FPI mondiale Dream. L'économie européenne est faible, et cela a contribué aux rendements décevants. La vente nous donne 4 028,40 $ à réinvestir.

Nous utiliserons cette somme pour acheter 80 parts de Canadian Apartment Properties REIT (TSX: CAR.UN). Le prix était de 49,69 $ au 5 avril, pour un coût total de 3 975,20 $. Cette FPI a d'excellents antécédents et verse des distributions mensuelles de 0,115 $ (soit 1,38 $ par an), pour un rendement de 2,8 %.

Nous vendrons également Inter Pipeline, qui est en baisse depuis un certain temps, et nous le remplacerons par Pembina Pipeline (TSX: PPL) qui a un historique plus stable. Nous recevrons 3 385,25 $ de la vente d'IPL. Les actions de Pembina se négociaient à 50,20 $. Nous achèterons 70 actions à un coût de 3 514 $. Nous dépenserons tout l'argent issu de la vente d'IPL et nous prendrons 128,75 $ du reste de la vente de Dream REIT pour compléter une partie de la différence.

En tout, nous avons reçu 7 413,65 $ des deux ventes et nous avons dépensé 7 489,20 $ sur les achats. La différence de 75,55 $ proviendra des espèces.

Le solde en espèces de 1 721,96 $ sera transféré chez Motive Financial, où il rapportera 2,8 % dans leur compte d'épargne Money Savvy.

Le tableau suivant montre le portefeuille mis à jour. Je l’examinerai à nouveau dans mon bulletin d’information Income Investor en septembre.

M. Gordon Pape fait partie des experts en investissement et des commentateurs de finances personnelles les plus connus du Canada. Il est l'éditeur des bulletins d'information The Internet Wealth Builder et The Income Investor qui sont disponibles à travers le site Web Building Wealth.

Pour plus d'informations sur les abonnements aux bulletins d'informations de Gordon Pape, consultez le site Web Building Wealth.

Suivez Gordon Pape sur Twitter à l'adresse https://twitter.com/GPUpdates et sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/GordonPapeMoney.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2019 par Forum des Fonds. Tous droits réservés.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés présentent un risque de perte et aucune garantie de performance n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Demandez toujours conseil à votre propre conseiller financier avant de prendre des décisions en matière d'investissement.