Rapport analytique des liquidités par secteur et devise : T2 2019

08-05-2019
Rapport analytique des liquidités par secteur et devise : T2 2019

Analyser les espèces déployables des fonds pour mesurer le sentiment des gestionnaires

 

Les gestionnaires de portefeuille actifs peuvent augmenter le niveau de liquidité en vendant un pourcentage proportionnel des titres en portefeuille, ou ils peuvent faire des paris calculés sur les bénéfices et les événements macroéconomiques, en utilisant le solde des espèces pour augmenter l'exposition globale au marché, augmentant à terme le risque. En analysant les espèces déployables des fonds de placement, nous pouvons évaluer le sentiment du marché et déterminer l'état des liquidités des fonds de placement au niveau des espèces et des quasi-espèces. Voici un aperçu des déploiements d'espèces de fonds au deuxième trimestre et de ce qu’ils pourraient nous dire sur la réflexion des gestionnaires de fonds concernant l’orientation des marchés.

Dans ce rapport du deuxième trimestre, l'analyse de devises exclut toutes les quasi-espèces, telles que les obligations à moins d'un an d'échéance, et les espèces en caution détenues pour répondre aux clauses restrictives d'un contrat de prêt. Nous sommes certains qu'en excluant ces éléments, nous pourrons nous focaliser sur les espèces déployables des fonds de placement et évaluer le sentiment du marché. Nous analyserons ensuite les liquidités des fonds de placement au niveau des espèces et des quasi-espèces selon les secteurs, afin de comprendre quels secteurs verticaux les gestionnaires de portefeuille choisissent aujourd'hui de surpondérer ou sous-pondérer.

Ce rapport inclut également des données de liquidités pour les catégories CIFSC nouvellement créées pour les fonds communs de placement alternatifs liquides.

Pondérations moyennes de portefeuille pour les devises mondiales

Le tableau ci-dessous illustre les taux de croissance d'un mois à l'autre pour les principales devises mondiales.

Le Graphique 1 illustre le pourcentage moyen d'espèces dans les fonds de placement pour neuf devises principales, dans un ordre séquentiel d'avril 2019 à juin 2019.

Espèces canadiennes et américaines en caisse

Le Graphique 2 illustre la valeur moyenne des espèces en dollars, dans un ordre séquentiel d'avril 2019 à juin 2019. Le dollar américain avait une position nette de 3 596 782 139 $ en juin 2019. Le dollar canadien avait une position nette de 4 224 457 550 $ en juin 2019.

Le déploiement de dollars américains continue à augmenter à mesure que l'économie maintien une croissance positive et les indices boursiers bondissent, atteignant des niveaux records. Jerome Powell, président du Conseil de la Réserve fédérale, a été beaucoup critiqué par le président américain Donald Trump plus tôt cette année pour ne pas avoir réduit les taux des fonds fédéraux.

Mais la baisse de taux de la Fed du 31 juillet étant à présent effective, les indices boursiers américains devraient poursuivre leur progression. Les premiers appels publics à l'épargne (PAPE) ont constitué un moyen pour les investisseurs d'ajouter de l'alpha à leurs portefeuilles avec des sociétés telles que Uber Technologies Inc. (NYSE: UBER), Beyond Meat Inc. (NSD: BYND), et Pinterest Inc. (NYSE: PINS) qui se négocient au-dessus de leur cours de PAPE. De plus, la société de partage de résidence locative Airbnb sera probablement le prochain PAPE incontournable à arriver sur le marché cette année.

Le PIB américain a augmenté à un taux annuel de 2,1 % au deuxième trimestre, et même si les chiffres de l'an passé étaient légèrement à la traîne, l'économie américaine continue de fonctionner à un quasi plein emploi, avec une croissance solide des salaires et une inflation contenue. Cependant, des tensions commerciales non résolues avec la Chine continuent d'entraver la confiance des entreprises.

Le marché canadien a été difficile à naviguer au cours du dernier trimestre. Bien que le marché affiche une hausse sur le cumul de l'année, certains secteurs verticaux spécifiques continuent de produire une sur-performance considérable par rapport aux autres, y compris les secteurs financiers, industriels et miniers.

Les prix du gaz naturel sont depuis revenus à leur moyenne à long terme, tandis que les prix de l'or ont bénéficié d'une augmentation à deux chiffres. Le secteur des métaux précieux a réalisé une performance particulièrement bonne pour la bourse TSX, dominée par les matériaux et les métaux.

Le dollar canadien a gagné en vigueur par rapport au dollar américain, et les règles en matière de simulation de crise pour les prêts hypothécaires ont également été adoucies dans le but d'améliorer l’accessibilité financière, en soutenant peut-être le marché du logement. La combinaison de ces deux développements ont le potentiel de donner un coup de pouce aux marchés boursiers canadiens.

Cependant, les gestionnaires de fonds semblent un peu plus méfiants vis à vis du marché canadien, et ont commencé à récupérer des profits. Le tableau ci-dessous montre les multiples catégories d'actions canadiennes qui possèdent les ratios de liquidité les plus élevés, ce qui pourrait impliquer une sous-performance future. À ce stade, il semble que les actions canadiennes à grande-capitalisation sont toujours en hausse tandis que les actions canadiennes à petite et moyenne capitalisation pourraient avoir besoin de positionnement à haute conviction.

Les marchés chinois vont bien sur le plan annuel tandis que la plupart des problèmes commerciaux, y compris les restrictions d'exploitation provenant de plusieurs gouvernements étrangers sur la société de télécommunications sous le contrôle du gouvernement chinois Huawei, ont un effet de vent arrière. Les marchés européens ont reculé et pourraient mettre du temps à réagir aux récents signaux monétaires concernant une politique monétaire plus étendue du président de la Banque centrale européenne Mario Draghi.

Le Royaume-Uni est surveillé sur le plan mondial alors que le nouveau Premier ministre Boris Johnson prend la relève de Theresa May à la direction du Parti conservateur au pouvoir, cette dernière ayant largement été perçue comme une dirigeante faible et inefficace. Les espèces du PIB ayant gagné 11,5 % par rapport au mois précédent, la chute de la livre pourrait finalement prendre fin, et les gestionnaires financiers pourraient enfin chercher à réintégrer le marché qui avait été oblitéré par le méli-mélo d'incertitudes liées au Brexit de Theresa May.

Ratio de liquidité des fonds de placement

Le ratio de liquidité des fonds de placement est calculé comme étant le montant de la trésorerie d'un fonds par rapport à la totalité de ses actifs. Il est important de déterminer ce ratio lors de l'analyse des placements et de la répartition du capital. Il a le pouvoir de donner d'incroyables informations sur le flux de capital global vers des secteurs verticaux spécifiques, et sur le sentiment haussier ou baissier dans ces catégories de placement. Le tableau ci-dessous liste les 10 meilleures et pires catégories des 58 secteurs applicables selon le ratio moyen de plus de 3 000 fonds de placement détenant un mandat pour investir dans les secteurs concernés.

Les secteurs possédant le ratio le plus élevé sont surlignés en rouge, ce qui traduit une sous-pondération de leurs indices respectifs. Cela pourrait vouloir dire que les gestionnaires de portefeuille attendent une performance négative dans ces catégories.

Les secteurs possédant les plus faibles ratios sont surlignés en vert, ce qui traduit une surpondération de leurs indices respectifs. Cela pourrait vouloir dire que les gestionnaires de portefeuille attendent des rendements positifs et générateurs d'alpha dans ces catégories sur le court terme.

Analyse et perspectives

Le secteur financier reste vigoureux, les banques canadiennes affichant des bénéfices supérieurs à la moyenne. Dans notre précédent rapport, les marchandises étaient considérablement surpondérées à 0,8927 %, menant à une hausse à deux chiffres du prix de l'or, plusieurs des plus grandes sociétés minières se négociant à des niveaux records sur la Bourse de Toronto et la bourse de croissance TSX.

Un changement notable comparativement au dernier rapport est que la catégorie Actions de l’immobilier ne figure plus dans le top 10 des catégories sous-pondérées. Les changements apportés aux règles de simulation de crise pour les prêts hypothécaires et les baisses de taux potentielles pourraient constituer un catalyseur pour la performance des fonds immobiliers, laissant espérer des nouvelles positives pour le secteur.

Les titres à revenu fixe à rendement élevé et de société éprouvent quelques difficultés, puisque les rendements des titres du Trésor protégés contre l'inflation (TIPS) ont radicalement chuté.

Nash Swamy est analyste junior des opérations analytiques et des données à Fundata Canada Inc., une source principale d’information pour les fonds de placement. Il est impliqué dans la classification des FNB et les cotes de risque, les instruments dérivés et les bons de souscriptions, ainsi que dans la collecte de données de fonds de couverture pour les analyses de liquidité. Les remarques concernant l'analyse ci-dessus peuvent être adressées à analytics@fundata.com.

Remarques et avis de non-responsabilité

© 2019 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Les investissements dans les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, commissions de suivi, frais de gestion et autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d’investir. Les fonds de placement ne sont pas garantis et ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada ni par tout autre organisme gouvernemental d’assurance-dépôts. Rien ne garantit que le fonds pourra maintenir sa valeur liquidative par part à un montant constant ni que le montant entier de votre placement dans le fonds vous sera remis. Les valeurs des fonds changent fréquemment et leur rendement passé n'est pas garant de leur rendement futur. Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Aucune garantie de rendement n'est faite ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux.