Le FNB à dividendes d’Horizons, une solution à guichet unique gagnante

02-10-2020
Le FNB à dividendes d’Horizons, une solution à guichet unique gagnante

Un portefeuille canadien de dividendes prêt à l'emploi

 

Il existe deux façons d'investir dans un portefeuille de revenu. La première consiste à le construire vous-même (ou à le faire construire par votre conseiller) en accumulant des titres de haute qualité versant des dividendes tels que BCE, Fortis, TC Energy, certaines FPI et titres similaires. La deuxième option consiste à en choisir un, sous la forme d'un fonds commun de placement ou d'un portefeuille de FNB prêt à l'emploi. Il y a beaucoup de choix.

D'après mon expérience, un portefeuille soigneusement construit fournira un meilleur rendement au fil du temps. Mais cela implique plus de travail et coûte plus cher que l'achat d'un seul fonds. Si vous préférez une solution à guichet unique, voici un FNB à considérer.

FNB Horizons Actif dividendes canadiens (TSX: HAL)
Cours récent : 19,30 $
Versement annuel : 0,52 $ (sur les 12 derniers mois)
Rendement : 2,8 %
Cote de risque : Modéré
Site Web : www.fnbhorizons.com

Le titre : C'est un FNB activement géré qui investit dans un portefeuille de titres nord-américains (principalement canadiens) qui versent des dividendes supérieurs à la moyenne. Guardian Capital agit en tant que sous-conseiller du fonds, en utilisant un modèle exclusif qui sélectionne les actions en fonction de la croissance des dividendes, du ratio de distribution et de la durabilité.

Pourquoi il me plaît : Le portefeuille est bien diversifié. Les actions de premier ordre comprennent la Banque Royale, Enbridge, TC Energy et Brookfield Asset Management. Mais il existe également plusieurs petites sociétés à rendement élevé, telles que Capital Power, Summit Industrial Income REIT et Corporation Pétroles Parkland.

Le portefeuille évite la concentration excessive dans un secteur donné et n'est en aucun cas une copie conforme de l'indice composé S&P/TSX. Récemment, les services financiers représentaient le secteur le plus important, avec 19,4 %, contre 32 % pour l'indice. Les services publics ont suivi avec 17,9 %, contre 8,1 % pour l'indice. Les services industriels représentaient 14,9 % du portefeuille (10,1 % pour l'indice), tandis que la pondération du secteur immobilier était de 12,8 % contre 3,6 % pour la TSX.

Il en résulte un portefeuille très sensible aux taux d'intérêt.

Rendement : Cette sensitivité aux taux d'intérêt a contribué à la forte performance récente du fonds. Bien que la Banque du Canada ait tenu bon, le Conseil de la Réserve fédérale américaine a abaissé son taux directeur à trois reprises l'an dernier, ce qui a fait baisser les taux commerciaux aux États-Unis et ici.

Cela a contribué à améliorer le rendement de ce FNB. Le rendement cumulatif annuel au 31 décembre était de 27 %, surpassant l'indice composé S&P/TSX. Depuis sa création en 2010, le FNB a généré un rendement annuel moyen d'un peu plus de 9 %. Et au cours des deux dernières années, le fonds a remporté le Trophée FundGrade A+ de Fundata pour ses performances exceptionnelles.

Politique de distribution : Les versements sont effectués à fréquence trimestrielle. Ils tournaient autour de 0,12 $ l'unité jusqu'au paiement d'octobre, qui était d'un peu plus de 0,14 $. Si cela devait se maintenir au cours des 12 prochains mois, le rendement serait d'environ 3,1 %. Cependant, pour être prudent, j'ai utilisé les distributions des 12 derniers mois pour le calcul du rendement.

Risques : Le marché boursier. Il s'agit d'un portefeuille composé uniquement d'actions, donc si le marché prend un coup, la valeur du fonds diminuera. Cependant, le caractère défensif du portefeuille suggère que le fonds s'en sortira mieux que le marché élargi en cas de ralentissement.

Mesures clés : Le fonds a été lancé en février 2010 et avait 53,4 millions de dollars d'actifs sous gestion au 7 février. Les frais de gestion sont de 0,55 %, plus taxes.

À qui s'adresse-t-il : Il s'agit d'un choix utile pour les investisseurs à la recherche d'un portefeuille de dividendes canadiens de bonne qualité et bien géré.

Comment l'acheter : Le fonds se négocie à la TSX, mais le volume est faible – environ 8 000 unités par jour au cours de la dernière année. Je vous suggère de saisir un ordre à cours limité et d'être patient.

En résumé : Il s'agit d'un bon choix pour les investisseurs axés sur le revenu qui ne souhaitent pas créer leur propre portefeuille. Demandez à votre conseiller financier s’il peut vous convenir.

M. Gordon Pape fait partie des experts en investissement et des commentateurs de finances personnelles les plus connus du Canada. Il est l'éditeur des bulletins d'information The Internet Wealth Builder et The Income Investor qui sont disponibles à travers le site Web Building Wealth.

Pour plus d'informations sur les abonnements aux bulletins d'informations de Gordon Pape, consultez le site Web Building Wealth.

Suivez Gordon Pape sur Twitter à l'adresse https://twitter.com/GPUpdates et sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/GordonPapeMoney.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2020 par Forum des Fonds. Tous droits réservés.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés présentent un risque de perte et aucune garantie de performance n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Demandez toujours conseil à votre propre conseiller financier avant de prendre des décisions en matière d'investissement.