Littératie financière : REER et CELI

11-18-2021
Littératie financière : REER et CELI

Les principes des bases des régimes enregistrés d'épargne

 

En ce qui concerne les régimes d'épargne enregistrés, les Canadiens ont deux options populaires : Le régime enregistré d'épargne-retraite (REER) et le compte d'épargne libre d'impôt (CELI). Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Mais en fin de compte, il n'y a pas de débat. Ces régimes sont si avantageux pour les épargnants que vous devriez absolument en avoir au moins un, et de préférence les deux. Voici comment ils fonctionnent.

Les REER

Fondamentalement, un REER vous permet de cotiser chaque année 18 % de votre « revenu gagné » jusqu'à un maximum préétabli. Pour l'année 2021, le plafond de cotisation est fixé à 27 830 $. Et le dernier jour pour verser une cotisation pour l'année fiscale 2021 est le 1er mars 2022. En outre, vous pouvez reporter toute cotisation inutilisée depuis 1991 et l'utiliser également.

Avec les REER, vous bénéficiez d'une déduction fiscale pour votre cotisation d'une année donnée. Si cette déduction fiscale donne lieu à un remboursement d'impôt, vous pouvez tirer parti de ce remboursement en le réinvestissant directement dans votre REER pour que la croissance composée continue de jouer en votre faveur.

N'oubliez pas que vos placements croissent à l'abri de l'impôt tant qu'ils sont dans votre REER. Vous ne payez pas d'impôt jusqu'à ce que vous retiriez des fonds de votre REER à la retraite. Vous pouvez alors choisir de transférer les fonds dans un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou dans une rente. À ce moment-là, vous payez de l'impôt sur le revenu provenant de votre FERR à votre plein taux marginal, qui est généralement plus bas qu'il ne l'est pendant vos années les plus lucratives. Vous pouvez également choisir de prendre les fonds de votre REER entièrement en espèces à la retraite, mais cela vous fera probablement passer dans la tranche d'imposition supérieure et vous pourriez bien payer plus de la moitié du produit en impôt.

Presque tous les placements peuvent être placés dans un REER. Les « placements admissibles » comprennent, par exemple, les espèces et les CPG, les actions, les obligations, les fonds négociés en bourse, les fonds communs de placement, les options, les rentes, les hypothèques et même l'or et l'argent. Vous trouverez une liste complète des placements admissibles sur le site Web de l'ARC.

Les CELI

Les comptes d'épargne libre d'impôt sont un peu différents. Vous pouvez cotiser jusqu'à un maximum de 6 000 $ à un CELI en 2021, et il n'y a aucun critère de revenu ou de ressources. Il n'y a pas non plus de date limite - vous pouvez cotiser le montant que vous voulez à n'importe quel moment de l'année, tant que vous ne dépassez pas le maximum au cours d'une année civile donnée. Vous devez avoir plus de 18 ans et posséder un numéro d'assurance sociale canadien valide.

En outre, comme pour les REER, les cotisations inutilisées peuvent être reportées et ajoutées à la cotisation maximale d'une année ultérieure. Toutefois, contrairement aux REER, il n'y a pas de déduction fiscale pour les cotisations. Par contre, le revenu généré par le régime - qu'il s'agisse d'intérêts, de dividendes ou de gains en capital - est entièrement libre d'impôt, tant pendant la durée du régime que lorsque vous le retirez. Comme dans le cas des REER, les avantages du crédit d'impôt pour dividendes, de l'exemption de 50 % des gains en capital et des pertes en capital sont perdus dans un CELI.

Comme pour les REER, les placements admissibles comprennent les espèces, les actions cotées sur des bourses désignées, les fonds communs de placement et les FNB, les obligations, les CPG et certaines actions de sociétés exploitant une petite entreprise. Notez toutefois que les actions négociées sur des bourses ou réseaux de courtiers « hors cote » ne sont pas des placements admissibles au CELI.

Les apports « en nature » de placements admissibles sont également autorisés (par exemple, des actions transférées d'un compte non enregistré). Mais tout transfert en nature déclenchera une disposition réputée du titre à sa juste valeur marchande, qui sera considérée comme le montant de votre contribution. S'il y a un gain en capital, vous devrez considérer 50 % du gain comme un revenu aux fins de l'impôt. Mais s'il y a une perte sur la cession, vous ne pouvez pas l'utiliser pour compenser d'autres gains.

Pénalité pour cotisation excédentaire

Les cotisations excédentaires sont fréquentes chez ceux qui utilisent leur CELI comme un guichet automatique. Il en résulte généralement un cycle confus de cotisations et de retraits au cours d'une année civile, de sorte que vous pourriez vous retrouver avec ce qu'on appelle des « montants excédentaires » dans votre CELI - c'est-à-dire des cotisations supérieures au plafond annuel de 6 000 $ pour l'année.

Et cette cotisation excédentaire entraînera une pénalité fiscale de 1 % par mois, basée sur l'excédent CELI le plus élevé de votre compte pour chaque mois au cours duquel un excédent existe. Cela signifie que la taxe de 1 % s'applique pour un mois donné, même si un excédent a été versé puis retiré plus tard au cours du même mois. L’impôt sur les montants excédentaires s'applique sur le premier dollar de cotisation excédentaire.

Verdict

Si vous essayez de choisir entre un régime et l'autre, gardez à l'esprit que le REER est généralement utilisé pour l'épargne-retraite à long terme, permettant aux placements de croître et de s'accumuler à l'abri de l'impôt pendant 25 ou 30 ans ou plus. Le CELI est plutôt utilisé pour des objectifs d'épargne à plus court terme, sur une période de cinq à dix ans environ, pour des choses comme le versement initial sur une maison, une nouvelle voiture ou des vacances. Ils peuvent également être utilisés comme un véhicule d'épargne efficace pour l'épargne-études. Cependant, les CELI sont également utiles après la retraite pour investir les fonds qui ne sont pas requis pour les besoins de revenu.

Mme Robyn Thompson, CFP, CIM, FCSI, est la fondatrice de Castlemark Wealth Management, une société de services financiers spécialisée dans la gestion de patrimoine pour les personnes et les familles nanties. Pour une consultation de planification individuelle, veuillez la contacter par téléphone au 416-828-7159 ou par courriel à rthompson@castlemarkwealth.com.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2021 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés sont à titre indicatif et peuvent comporter des risques de perte. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez contacter l'auteur de l'article si vous souhaitez discuter de circonstances particulières.