Trois étapes afin de gérer une richesse soudaine

10-03-2019
Trois étapes afin de gérer une richesse soudaine

Comment ne pas dilapider vos héritages, cadeaux et gains de loterie

 

Pour ceux qui ont la chance de gagner un gros lot ou ceux qui ont reçu un héritage ou un cadeau d'une ampleur inattendue, la vraie question n'est pas de savoir comment le dépenser... c’est comment le conserver. Pour les personnes de ce groupe raréfié, mon conseil est de toujours commencer par ces trois premières étapes.

1. Préserver votre capital

En tant que bénéficiaire d’une richesse soudaine, votre grand défi est de savoir comment l’empêcher de s’évaporer. Le capital a de nombreux ennemis, mais trois des forces extérieures les plus importantes sont l'inflation, les impôts et les forces macroéconomiques. Ce sont des facteurs que vous ne créez pas directement (comme par exemple, en allant payer des tournées au restaurant ou au bar entier, ou en achetant trois méga-yachts, quand un suffirait). Ils font partie du monde extérieur et votre approche de ces réalités doit être purement défensive.

Par exemple, quelqu’un qui gagne 50 millions de dollars au LottoMax commence à perdre du pouvoir d’achat dès que ce montant est transféré sur son compte bancaire. L’inflation en août était d’environ 1,9 % par an. Cela ne semble pas être grand-chose n'est-ce pas ? Mais avec 50 millions de dollars, cela représente une perte de pouvoir d’achat de 950 000 $ en un an! En fait, vous n’avez rien fait d’autre que de laisser votre argent dans un compte bancaire à un taux d’intérêt proche de zéro pendant un an, et vous avez perdu ce que beaucoup de gens gagnent en 20 ans.

L'Agence du revenu du Canada n'est pas loin derrière afin d'anéantir cette nouvelle richesse. Placez ce lot de 50 millions de dollars dans des obligations du gouvernement du Canada à 2 ans, qui rapportaient récemment 1,36 %. Sur un an, tandis que vous décidez quoi faire de votre fortune, vous recevrez un revenu d’intérêts de 680 000 $. S'agissant de revenus d'intérêts, ceux-ci seront imposés à votre taux marginal le plus élevé (qui correspond pour vous au taux le plus élevé), soit environ 52 %. Il vous reste 326 400 $, une quantité assez faramineuse pour la plupart des gens, mais quand même… vous avez versé plus de 353 600 $ au gouvernement fédéral. Notez que le rendement après impôt de 0,65 % est inférieur au taux d'inflation actuel pour la même période. De n'importe quelle manière, vous perdez.

N'oubliez pas également que le nombre de zéros de votre pécule importe peu. Déplacez la virgule décimale à gauche et l'histoire est la même. Lorsque vous avez construit (ou reçu) un pécule en ordre, le conserver est votre tâche première.

2. Contrôler vos dépenses

Vous pensez peut-être que dépenser quelques millions de dollars demanderait un certain effort. Mais tous ces yachts, jets privés, villas de vacances exclusives, maisons de luxe et voitures pour la famille et les amis, ainsi que la fréquentation des personnes les plus nanties draineront ce gros lot assez rapidement. Étonnamment, même les personnes fortunées, qui ont difficilement atteint le statut de multimillionnaire, se retrouvent souvent dans une impasse financière, toujours « en faillite », avec les créanciers qui frappent à la porte.

Un plan financier judicieux permettra de maîtriser ce sentiment de catastrophe financière imminente. Pour commencer, ceux dont l'héritage ou les gains de loto sont importants feraient bien de prendre une portion de cette rentrée d'argent exceptionnelle (disons, 20 % ou 25 %) et d'en profiter à leur guise, juste pour se libérer. Sur une cagnotte de 50 millions de dollars, cela équivaut à 12,5 millions de dollars, ce qui prend quand même un peu temps à épuiser, même de nos jours.

3. Faites-le fructifier

Si vous gagnez un gros lot à la loterie et que vous avez le choix entre une somme forfaitaire ou une rente (dans le cas des différentes loteries hebdomadaires ou quotidiennes qui garantissent de « l’argent à vie »), la chose intelligente à faire est de prendre la somme forfaitaire. Avec les bons conseils et une répartition intelligente des actifs, optimisée sur le plan fiscal, vous finirez quand même par obtenir ce paiement récurrent, et il y a de fortes chances que vous augmentiez considérablement la taille de votre gain forfaitaire initial.

La préservation du capital pour ce pécule est primordiale. Avec des montants plus importants, cela devient un casse-tête. Il est donc crucial de prendre des décisions concernant votre tolérance au risque et, à partir de là, la manière de répartir ces actifs de la façon la plus efficace possible sur le plan fiscal.

Le laisser dans un compte bancaire peut sembler l’option la plus simple, mais nous avons déjà vu comment votre patrimoine peut s’évaporer avec cette approche. Pensez donc à diversifier les actifs à travers un certain nombre de catégories (notamment les titres à revenu fixe, les actions et les placements alternatifs), en utilisant diverses stratégies, y compris les fonds de couverture, le capital-risque, les offres privées, les abris fiscaux et d’autres instruments pour les investisseurs « accrédités », afin de s'assurer à la fois d'une préservation du capital et d'une croissance fiscalement avantageuse, pour que ce flux de revenus continue de rentrer.

Les stratégies sophistiquées en matière de fiscalité et d’investissement permettant de faire fonctionner tout cela ne sont certainement pas à construire soi-même. Un conseiller financier qualifié qui peut exploiter un réseau d'opportunités pour les personnes fortunées est ici essentiel. Et pour de telles personnes obtenir des conseils financiers adéquats dès le départ devrait être l'étape numéro un.

Mme Robyn Thompson, CFP, CIM, FCSI, est la fondatrice de Castlemark Wealth Management, une société de services financiers spécialisée dans la gestion de patrimoine pour les personnes et les familles nanties. Pour une consultation de planification individuelle, veuillez la contacter par téléphone au 416-828-7159 ou par courriel à rthompson@castlemarkwealth.com.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2019 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés sont à titre indicatif et peuvent comporter des risques de perte. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez contacter l'auteur de l'article si vous souhaitez discuter de circonstances particulières.