La semaine boursière : La résurgence de la COVID-19 aux États-Unis coule les marchés

06-26-2020
La semaine boursière : La résurgence de la COVID-19 aux États-Unis coule les marchés

Vanguard ferme quatre FNB

 

Les indices boursiers nord-américains ont clôturé à la baisse cette semaine, les investisseurs ayant fui les actifs à risque sur fond de résurgence de cas de COVID-19 dans plusieurs États américains, dont le Texas et la Floride, où les gouvernements ont commencé à revenir sur le récent assouplissement de certaines restrictions imposées aux entreprises. La crainte d'un arrêt de la reprise économique naissante, alors que les consommateurs perdent à nouveau confiance, a poussé les investisseurs à repenser et à réviser à la baisse les perspectives de bénéfices des entreprises à court terme.

D'un point de vue peut-être plus critique, les courtiers ont pris connaissance rapport du Conseil de la Réserve fédérale américaine sur son test de résistance annuel de 29 grandes banques américaines et de cinq banques étrangères, qui a poussé la Fed à émettre un ordre aux grandes banques de préserver leur capital au troisième trimestre en plafonnant les paiements de dividendes et en suspendant les programmes de rachat d'actions.

L'indice composé S&P 500 a donc perdu 2,9 % sur la semaine, tandis que l'indice composé Nasdaq, pondéré d'actions technologiques, a chuté de 1,9 %, les actions du géant des médias sociaux Facebook Inc. (NSD: FB) ayant chuté de 8 % vendredi, tandis que Twitter Inc. (NSD: TWTR) a chuté de 7,4 %. Les sociétés sont confrontées à un boycott publicitaire de la part de principaux annonceurs, dont Unilever, pour ce que les annonceurs ont déclaré être leur incapacité à mettre en œuvre des politiques visant à mettre fin aux contenus haineux et à la désinformation. Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé plus tard que la société répondrait aux demandes des annonceurs, mais les dommages causés au cours de l'action vendredi ont été faits, et Facebook a perdu 9,5 % sur la semaine. Twitter a cédé 8,6 % sur la semaine.

Le prix du pétrole brut a chuté en même temps que le marché boursier et pour la même raison - les craintes des courtiers qu'une résurgence des cas de COVID-19 aux États-Unis étouffe la demande des consommateurs de pétrole, conduisant le prix du baril de pétrole brut West Texas Intermediate à une perte hebdomadaire de 3,2 %. Ce marasme a frappé de plein fouet le secteur énergétique canadien, entraînant une perte hebdomadaire de 9,7 % pour l'indice plafonné de l'énergie S&P/TSX. Sentant les effets de cette baisse dans la composante clé de l'énergie, l'indice composé S&P/TSX de référence de Toronto a chuté de 1,8 % sur la semaine. 

Informations et mises à jour sur les fonds

* Vanguard dissout quatre FNB. La société Placements Vanguard Canada Inc. a annoncé le 19 juin qu'elle dissoudrait quatre FNB le 25 août, ou aux alentours de cette date.

Dans un communiqué, Vanguard a déclaré avoir décidé de « procéder à la dissolution des FNB dissous à la suite d’un examen approfondi des produits de FNB et croit qu’il est dans l’intérêt des investisseurs de Vanguard de privilégier les produits qui permettent à Vanguard de procurer de la valeur aux investisseurs grâce à des économies d’échelle plus substantielles. »

Surveillez quotidiennement les principaux indices d'actions et de matières premières avec la page interactive des marchés sur Forum des Fonds.

@FundLibrary – Suivez Forum des Fonds sur Twitter pour des mises à jour et des informations quotidiennes.

Clauses de non-responsabilité

© 2020 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux.