Les fonds ESG ne naissent pas tous égaux

08-18-2020
Les fonds ESG ne naissent pas tous égaux

Faites des recherches approfondies sur les avoirs des fonds

 

La révolution financière verte semble être arrivée. C'est une bonne nouvelle pour l'environnement, mais les investisseurs doivent être prudents quant à la manière dont ils placent leur argent. Les faits montrent que de plus en plus de gens repositionnent leurs portefeuilles pour y inclure des actions et des fonds durables. Ces derniers sont appelés titres ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance).

CNN a rapporté fin juin que l'EPFR, une société qui suit les flux de fonds et les données d'allocation d'actifs, a déclaré que les titres ESG ont apporté 61,6 milliards de dollars américains en argent neuf depuis le début de l'année.

La mort de George Floyd et les protestations mondiales contre l'injustice raciale et sociale qui en ont résulté semblent alimenter cette tendance. CNN a cité Blake Pontius, un spécialiste des investissements ESG, qui a déclaré : « Les thèmes sociaux devenaient déjà plus importants et plus pertinents pour les investisseurs, et cette tendance s'est accélérée et a été mise sous les feux de la rampe avec les préoccupations relatives aux injustices ».

Il est prouvé que les investissements ESG peuvent être rentables, comme l'a démontré Reid Baker, directeur de l'analyse et des données chez Fundata, dans son article d'hier. Pour un autre exemple concret, regardez le secteur de l'énergie. L'indice plafonné de l'énergie S&P/TSX, qui se compose principalement de sociétés de combustibles fossiles, a baissé de 46 % depuis le début de l'année, au 15 juillet. En revanche, l'indice S&P/TSX des énergies renouvelables et des technologies propres a augmenté de 23 % au cours de la même période.

Blackrock, le plus grand distributeur de FNB au monde (sous la marque iShares), a fait du développement durable un principe de fonctionnement fondamental et vote ses actions en conséquence lors des assemblées annuelles. Le PDG Larry Fink a déclaré dans une lettre adressée aux dirigeants d'entreprises au début de l'année : « La prise de conscience évolue rapidement et je pense que nous sommes à la veille d'une refonte fondamentale de la finance. Les preuves du risque climatique obligent les investisseurs à réévaluer les hypothèses de base de la finance moderne. »

Blackrock Canada propose actuellement 10 FNB basés sur les principes ESG. Quelques-uns sont performants, mais la plupart d'entre eux sont encore sous l'eau en 2020.

Le plus ancien de ces fonds, le FNB iShares Jantzi Social Index (TSX: XEN), avait baissé de 10,4 % cette année au 17 juillet. Son bilan à long terme n'est pas impressionnant; le gain annuel moyen depuis sa création en 2007 n'est que de 3,1 % (au 30 juin).

La principale participation du fonds est, de loin, Shopify Inc. (TSX: SHOP), avec 13 % de l'actif total, qui a été un grand gagnant. Mais la performance globale a été entravée par la forte pondération des valeurs financières (près de 28 % des actifs). Les banques et les compagnies d'assurance ont été durement touchées par l'impact économique de la pandémie; l'indice plafonné de la finance S&P/TSX a baissé de 15,6 % depuis le début de l'année jusqu'au 15 juillet.

Ce qui surprend dans ce FNB, c'est son exposition de 10,8 % au secteur énergétique. Il ne s'agit pas d'énergie verte, mais plutôt de géants du pétrole comme Suncor Énergie Inc. (TSX: SU), Canadian Natural Resources Ltd. (TSX: CNQ), Compagnie Pétrolière Impériale Ltée (TSX: IMO), et Cenovus Energy Inc. (TSX: CVE). Il n'y a qu'une seule entreprise d'énergie verte dans le portefeuille : Brookfield Renewable Partners LP (TSX: BEP.UN), qui est classée comme un service public. Cela peut s'expliquer par le plafonnement du marché; la plupart des entreprises vertes dans ce domaine sont de petite taille. Mais les investisseurs ESG qui s'opposent aux combustibles fossiles doivent en être conscients.

Parmi les titres canadiens de Blackrock, le FNB peu connu iShares ESG Aware MSCI USA Index (TSX: XSUS) est le plus performant en 2020, avec un rendement total de 7,1 % depuis le début de l'année, au 17 juillet. Contrairement au fonds Jantzi, il n'a qu'une exposition de 10 % aux valeurs financières et une position de 2,5 % dans le secteur de l'énergie. Là encore, sa composante énergie est principalement constituée de grandes compagnies pétrolières comme ExxonMobil Corp. (NYSE: XOM). Le fonds possède une petite position dans NextEra Energy Inc. (NYSE: NEE), mais cette société est classée comme une entreprise de services publics.

Ce fonds est assez récent, ayant été lancé en mars 2019. Son succès à ce jour repose sur le fait qu'il est fortement exposé à deux secteurs qui ont obtenu de bons résultats pendant la pandémie : les technologies de l'information (17,6 % des actifs) et les soins de santé (14,6 %). Les cinq principaux titres sont Apple Inc. (NSD: AAPL), Microsoft Corp. (NSD: MSFT), Amazon.com Inc. (NSD: AMZN), Facebook Inc. (NSD: FB), et Alphabet Inc. (NSD: GOOG). Cela vous dit tout ce que vous avez besoin de savoir.

Il faut savoir que si vous voulez vous engager dans le mouvement ESG avec Blackrock, vous devez être sélectif dans le choix de vos FNB. Vous devez également savoir que les principes de durabilité ne sont pas appliqués dans le secteur de l'énergie dans la mesure où de nombreux investisseurs socialement responsables le souhaiteraient.

Blackrock n'est pas la seule entreprise à proposer des fonds ESG, c'est simplement celle qui en fait le plus de publicité. Plusieurs autres entreprises proposent des FNB ou des fonds communs de placement basés sur les principes ESG. L'un d'entre eux a retenu mon attention : Le FNB Horizons Indice chefs de file mondiaux en matière de durabilité (TSX: ETHI). Il cherche à reproduire les performances du Nasdaq Future Global Sustainability Leaders Index, déduction faite des frais.

L'indice est conçu pour fournir une exposition à la performance d'un panier de sociétés à grande capitalisation qui sont des leaders mondiaux en matière de changement climatique (tel que mesuré par leur efficacité carbone relative) et qui ne sont pas matériellement engagées dans des activités jugées incompatibles avec les considérations d'investissement responsable. Le portefeuille est couvert en dollars canadiens.

Le fonds a été lancé en octobre 2018 et a affiché un gain sur un an de 22,5 % au 30 juin. Impressionnant, mais regardez de plus près. Près de 70 % du fonds est investi dans des actions américaines. Les technologies de l'information représentent environ 36 % du portefeuille. Les soins de santé en représentent 17,3 %, et il n'y a pas d'exposition au secteur énergétique. Ce fonds surfe donc sur la vague technologique, ce qui explique que ses chiffres soient bons. Si le secteur de la haute technologie s'essouffle, ce fonds suivra.

En bref, les fonds ESG canadiens les plus performants profitent de l'essor de la haute technologie pour afficher des résultats supérieurs. Je suis toujours à la recherche d'un titre plus équilibré, en particulier, un fonds qui met davantage l'accent sur l'énergie verte.

M. Gordon Pape fait partie des experts en investissement et des commentateurs de finances personnelles les plus connus du Canada. Il est l'éditeur des bulletins d'information The Internet Wealth Builder et The Income Investor qui sont disponibles à travers le site Web Building Wealth.

Suivez Gordon Pape sur Twitter à l'adresse https://twitter.com/GPUpdates et sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/GordonPapeMoney.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2020 par Forum des Fonds. Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés présentent un risque de perte et aucune garantie de performance n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Demandez toujours conseil à votre propre conseiller financier avant de prendre des décisions en matière d'investissement.