Littératie financière : les éléments de l'investissement

11-20-2020
Littératie financière : les éléments de l'investissement

10 principes que les investisseurs novices devraient connaître

 

Avec la pandémie de la Covid-19, de plus en plus de personnes passent du temps à la maison. Cela a aussi poussé de nombreuses personnes à s'essayer à l'investissement autonome. Après tout, ouvrir un compte de placement est relativement simple, et presque toutes les institutions financières offrent des plateformes d'investissement autonome. Il est plus difficile, cependant, de savoir comment procéder à la planification d'investissement, de sorte à ne pas perdre immédiatement ce qui se trouve dans vitre compte. Alors, voici ma liste de 10 principes basiques de placement et de gestion d'argent qu'il est important d'assimiler avant de vous asseoir devant votre écran et de commencer à négocier.

1. Comprenez le pouvoir de la capitalisation. Il s'agit du principe selon lequel tout bénéfice tiré d'un actif générera à son tour son propre bénéfice. La capitalisation permet à votre investissement initial de croître plus rapidement lorsque les revenus sont réinvestis que lorsque qu'ils sont versés.

2. Tenez-vous en à votre plan. Plus vous avez d'années pour investir, plus votre plan devient gérable. Plus vous vous en tenez à votre plan longtemps, plus il y a de chances que vos investissements atteignent ou dépassent les rendements à plus long terme de votre indice de référence. Un horizon de placement plus long atténuera la volatilité à court-terme du marché. Cela s'appelle la "régression vers la moyenne".

3. Préservez votre capital. Quelle que soit la taille de votre portefeuille, votre plus grand défi est de faire en sorte qu'il ne se fasse pas grignoter par des canards. Le capital a de nombreux ennemis, mais trois des plus systémiques sont l'inflation, les taxes et les forces macroéconomiques.

4. Faites fructifier votre argent de manière efficace. Pour préserver votre patrimoine et le faire fructifier, vous devez prendre les décisions clés concernant votre tolérance au risque et, à partir de là, la manière de répartir ces actifs de la façon la plus fiscalement avantageuse possible. N'oubliez pas que "sans risque" n'existe pas vraiment. Les investissements à faible rendement comme les CPG, les comptes d'épargne et les obligations d'État seront érodés par les impôts et l'inflation, au point que vous perdrez en fait de l'argent chaque année.

5. Diversifiez vos investissements. Il est important de diversifier vos actifs à travers un certain nombre de catégories (notamment les titres à revenu fixe, les actions et les placements alternatifs), en utilisant diverses stratégies, y compris les fonds de couverture, le capital-risque, les offres privées, les abris fiscaux et d’autres instruments pour les investisseurs « accrédités », afin de s'assurer à la fois d'une préservation du capital et d'une croissance fiscalement avantageuse, pour que maintenir ce flux de revenus.

6. Soyez réaliste. La plupart d'entre nous avons tendance à surestimer notre capacité à tolérer le risque, la volatilité des placements et les pertes du marché, surtout lorsque nous sommes plus jeunes. Soyez réaliste quant à votre propre tolérance au risque (et ignorez ce que vos amis, vos voisins, votre famille et les inconnus adeptes de Twitter disent de leurs "succès" sur le marché - la plupart exagèrent et beaucoup mentent carrément). Puis, répartissez vos actifs en conséquence. Si vous avez déterminé que vous êtes un investisseur prudent, par exemple, vous voudrez faire pencher vos investissements vers une allocation plus défensive, avec peut-être 60 % de liquidités et de titres à revenu fixe, et 40 % d'actions. Les investisseurs plus agressifs pourraient envisager d'inverser ce ratio.

7. Soyez efficace sur le plan fiscal. Pour l'épargne et l'investissement, le principe est le même. Les impôts peuvent vraiment peser sur votre rendement. Sur le long terme, une cotisation mensuelle de 500 $, composée mensuellement à un taux annuel relativement conservateur de 6 %, atteindra 500 000 $ dans 30 ans. Mais ce montant diminuera considérablement si vous payez chaque année des impôts sur vos revenus d'investissement au taux maximum. Je recommande toujours d'ouvrir un plan enregistré d'épargne-retraite et un compte d'épargne libre d'impôt. La raison est simple. Dans ces plans, votre argent sera composé en franchise d'impôt.

8. Soyez flexible. Votre vie n'est pas statique, et votre plan financier ne devrait pas l'être non plus. Les temps changent, votre situation évolue - une famille, une maison, un meilleur emploi - et votre portefeuille d'investissement doit donc s'adapter à l'évolution de vos besoins.

9. Sachez dans quoi vous vous engagez. Ne vous lancez pas dans l'investissement sans comprendre parfaitement ce que vous faites. C'est ce que font de nombreux investisseurs novices, en agissant sur la base d'une information qu'ils ont reçue d'un ami ou d'un parent, ou au bureau, ou pire encore, sur Twitter. C'est la voie la plus sûre vers l'échec financier.

10. Obtenez de l'aide. Si vous disposez d'un pécule considérable et que vous ne savez pas quelle direction prendre, consultez un planificateur financier indépendant, qui vous aidera à chaque étape de l'élaboration d'un plan d'investissement que vous comprendrez et qui répondra à vos objectifs financiers.

Mme Robyn Thompson, CFP, CIM, FCSI, est la fondatrice de Castlemark Wealth Management, une société de services financiers spécialisée dans la gestion de patrimoine pour les personnes et les familles nanties. Pour une consultation de planification confidentielle, veuillez la contacter par téléphone au 416-828-7159 ou par courriel à rthompson@castlemarkwealth.com.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2020 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés sont à titre indicatif et peuvent comporter des risques de perte. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez contacter l'auteur de l'article si vous souhaitez discuter de circonstances particulières.