La semaine boursière : Les indices perdent du terrain sur la semaine

10-04-2019
La semaine boursière : Les indices perdent du terrain sur la semaine

Toujours en hausse globale pour septembre et le T3

Les principaux indicateurs boursiers nord-américains ont affiché un rendement positif pour le mois de septembre, malgré de persistantes périodes de volatilité engendrées par les tensions commerciales sino-américaines, un ralentissement de la croissance mondiale et un assouplissement des banques centrales, notamment par la Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne. Au cours du mois, l'indice composé S&P 500, constitué de sociétés américaines de premier ordre, a avancé de 1,72 % pour un gain de 1,2 % au troisième trimestre, tandis que l'indice composé Nasdaq a réalisé un gain timide de 0,5 %, n'évoluant pas sur le trimestre. De concert avec les indices américains, l'indice composé S&P/TSX de Toronto a gagné 1,3 % sur le mois, et 1,7 % sur le trimestre, malgré un recul de 1,5 % du pétrole brut et une chute de 3,5 % du prix de l'or.

Cependant, les marchés boursiers ont perdu leur dynamisme durant la première semaine du mois d'octobre, puisque l'indice manufacturier mensuel de l'Institute of Supply Management est tombé à 47,8 %, contre 49,1 % en août, son niveau le plus bas depuis juin 2009, l'activité industrielle étant touchée par un dollar américain fort. Un indice inférieur à 50 % indique que le secteur se rétracte et est souvent perçu comme un signe de ralentissement de l'économie globale.

Néanmoins, l'économie américaine a créé 136 000 nouveaux emplois en septembre, pour un gain mensuel de 157 000 nouveaux emplois au cours des trois derniers mois. De plus, le taux de chômage est tombé à 3,5 %, son niveau le plus bas en 50 ans, mais la croissance du salaire horaire moyen à baissé pour atteindre 2,9 %, contre 3,2 % en août. Ce solide rapport sur l'emploi suggère que l'économie américaine suit toujours une tendance de croissance, et avec une inflation de base à 2,4 % en août, la Fed possède une certaine latitude avant de décider s'il faut de nouveau baisser les taux ce mois-ci ou attendre jusqu'à décembre. Dans des commentaires faits à la conférence de vendredi, le président de la Fed Jerome Powell, récemment circonspect et ayant pleinement intégré les règles du « Fedspeak », a déclaré que la situation de l'économie était bonne mais que les défis à plus long terme incluaient une croissance faible, une inflation faible et des taux d'intérêt faibles.

Pour la semaine, l'indice composé S&P 500 a légèrement reculé de 0,3 %, juste en dessous du seuil de rentabilité, tandis que l'indice composé Nasdaq a baissé de 0,5 %.

Le produit intérieur brut canadien s'est retrouvé dans une impasse en juillet, n'enregistrant aucune croissance par rapport au mois dernier, alors que le secteur d'exploitation minière, pétrolière et gazière a perdu 3,5 % en juillet, en raison d'un piétinement causé par la clôture des sites de production au large des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador. Bien que le PIB ait tout de même enregistré une croissance annuelle de 1,3 % en juillet, un recul continu devrait se produire en raison d'un ralentissement de la croissance mondiale. L'indice composé S&P/TSX a chuté de 1,5 % sur la semaine, tandis que le pétrole brut a perdu presque 6 % et l'or est resté stable, après un recul global de 3,5 % sur le mois de septembre.

Indice

Clôture au 4 oct. 2019

Jour

Semaine

Cumul de l'année

Clôture au 30 sept. 2019

Septembre 2019

T3 2019

composé S&P/TSX

16 449,35

0,5 %

-1,47 %

14,85 %

16 658,63

1,32 %

1,69 %

composé S&P 500

2 952,01

1,4 %

-0,33 %

17,76 %

2 976,74

1,72 %

1,20 %

composé Nasdaq

7 982,47

1,4 %

0,54 %

20,30 %

7 999,34

0,46 %

-0,09 %

Or ($US)

1 506,30 $

-0,1 %

0,20 %

17,71 %

1 478,80

-3,50 %

4,60 %

Pétrole (WTI) ($US)

52,85 $

0,8 %

-5,93 %

16,38 %

54,26

-1,47 %

-6,53 %

 

INFORMATIONS DE FONDS

* Mackenzie fusionne deux fonds ciblant les États-Unis : Placements Mackenzie a annoncé le 24 septembre son intention de fusionner la Catégorie Mackenzie Cundill Américain dans la Catégorie Mackenzie Croissance américaine le 7 février 2020. En attendant la finalisation de la fusion, Richard Wong, vice-président principal, succède à Jonathan Norwood en tant que gestionnaire unique de Catégorie Mackenzie Cundill Américain, ce dernier ayant quitté la société.

* CI remanie sa gamme de fonds. Dans un effort visant à simplifier et moderniser sa gamme de produits, la société Placements CI a annoncé le 23 septembre qu'elle prévoyait de fusionner 30 fonds dans d'autres mandats de placement et changer le nom de 19 fonds. Avec ces fusions de fonds, 30 mandats seront fermés, et les investisseurs recevront la valeur équivalente en dollars des titres dans les fonds respectifs se poursuivant. Après approbation, les fusions seront effectives après la clôture des négociations le 22 novembre ou après cette date. Pour des détails complets, consultez le site de CI.

* Evolve ferme deux FNB. Evolve Funds Group Inc. a annoncé le 24 septembre que dès le 29 novembre, la société clôturera le FNB Actif actions américaines et approche fondamentale Evolve (TSX: CAPS), avec 4,8 millions d'actifs sous gestion et un rendement sur 1 an de -14,7 % au 31 août, et le FNB Actif obligations à duration courte Evolve (TSX: TIME), avec 7,3 millions de dollars d'actifs sous gestion et un rendement sur 1 an de 4,0 %. Les fonds devraient être radiés de la cote le 27 novembre.

* Fidelity lance des FNB/fonds communs de placement : Fidelity Investments Canada a lancé le 25 septembre une nouvelle série de FNB et FNB basés sur fonds communs de placement comprenant des mandats gérés de façon active.

Le FNB Fidelity Obligations mondiales de base Plus (TSX: FCGB) est géré de façon active par Jeffrey Moore et Michael Plage et détient des titres du monde entier de qualité supérieur et à haut rendement.

Le FNB Fidelity Obligations de sociétés canadiennes à court terme (TSX: FCSB)  investit principalement dans des obligations canadiennes ayant une durée moyenne à l'échéance de cinq ans ou moins. Géré de façon active par Sri Tella et Catriona Martin, le fonds vise à procurer un potentiel de rendement supérieur à celui des obligations d'État et une volatilité faible par rapport aux stratégies de crédit à long terme.

Le FNB Fidelity Obligations américaines à rendement élevé systématique (TSX: FCHY) possède des titres américains à rendement élevé en utilisant un modèle quantitatif multifactoriel mettant l'accent sur la valeur et la qualité pour trouver des obligations mal évaluées.

Le FNB Fidelity Obligations américaines à rendement élevé systématique - Devises neutres (TSX: FCHH) procure la même exposition sous-jacente que FCHY mais vise à minimiser l'exposition aux fluctuations du taux de change entre le dollar américain et le dollar canadien.

Le FNB indiciel Fidelity Obligations canadiennes - Approche systématique (TSX: FCCB) vise à reproduire l'indice Fidelity Canada Obligations canadiennes - Approche systématique, qui cherche à profiter de l'inefficacité de l'univers des obligations canadiennes de qualité, en se penchant vers les titres possédant un fort potentiel de rendement ajusté au risque.

Surveillez quotidiennement les principaux indices d'actions et de matières premières avec la page interactive des marchés sur Forum des Fonds.

@FundLibrary Suivez Forum des Fonds sur Twitter pour des mises à jour et des informations quotidiennes.

Clauses de non-responsabilité

© 2019 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux.