Le portefeuille à rendement élevé de Gordon Pape réalise des gains importants

05-31-2021
Le portefeuille à rendement élevé de Gordon Pape réalise des gains importants

En hausse de près de 17 % depuis septembre dernier

 

J'ai créé le portefeuille à haut rendement Income Investor il y a neuf ans, en mars 2012. Il est destiné aux lecteurs qui recherchent des flux de trésorerie supérieurs à la moyenne et qui peuvent supporter un niveau de risque plus élevé. Il est principalement conçu pour générer un revenu supérieur à la moyenne, mais au cours des six derniers mois, il a également enregistré une importante plus-value.

Ce portefeuille investit entièrement dans des actions, il convient donc mieux aux comptes non enregistrés où les pertes en capital éventuelles peuvent être déduites des gains en capital imposables. En outre, un pourcentage élevé des versements bénéficiera d'un traitement fiscal favorable en tant que dividendes admissibles ou remboursement de capital.

La valeur initiale était de 24 947,30 $, et j'ai fixé un objectif de taux de rendement total annuel moyen de 7 à 8 %, avec un rendement annuel d'environ 5 %.

Voici une revue des titres que nous possédons et de leur performance depuis notre dernière revue en septembre. Les résultats sont en date du 19 mars.

Enbridge Inc. (TSX: ENB). Les investisseurs ont finalement compris qu'une société de pipelines affichant des bénéfices solides et un rendement en dividendes de plus de 8 % n'était pas un mauvais placement pour leur argent en cette période de taux bas. Les actions ont augmenté de 5,14 $ depuis mon dernier examen en septembre, et la société a augmenté son dividende trimestriel de 3,1 %, à 0,835 $ (3,34 $ par an) à compter du paiement de février. En raison de la hausse du cours, le rendement est tombé à 7,4 %, ce qui reste élevé pour une société de cette qualité.

Pembina Pipeline Corp. (TSX: PPL). Pembina continue de verser son dividende mensuel de 0,21 $ par action, et la société est fière d'avoir pu le maintenir tout au long de la pandémie et de la chute des prix du pétrole de l'année dernière. Les investisseurs commencent à y croire ; les actions ont gagné près de 7 $ depuis le dernier examen. Au cours actuel, le rendement est de 6,8 %.

Financière Sun Life Inc. (TSX: SLF). Les banques et les compagnies d'assurance profitent de la hausse des taux d'intérêt. Ainsi, la récente remontée des rendements souverains a été une bonne nouvelle pour ce titre, qui a gagné près de 10 $ par action depuis le dernier examen. Le rendement est inchangé à 0,55 $ par trimestre (2,20 $ par an). L'augmentation du prix a fait baisser le rendement à 3,4 %.

Capital Power (TSX: CPX). Ce titre poursuit son redressement après le repli de l'année dernière, gagnant 6,85 $ au cours de la dernière période. Le dividende trimestriel a été augmenté de 6,9 % en septembre dernier, à 0,5125 $ par action (2,05 $ par an). L'action affiche un rendement de 5,7 % au cours actuel.

Banque Canadienne Impériale de Commerce (TSX: CM). Comme nous l'avons mentionné, la hausse des taux d'intérêt est bénéfique pour les banques et les assureurs. L'action de la CIBC a réagi fortement, avec une hausse de 24,85 $ depuis notre dernier examen. Le dividende trimestriel est de 1,46 $ et est fixé à ce niveau jusqu'à ce que le Bureau du surintendant des institutions financières lève son interdiction d'augmentation. En raison de la hausse du cours de l'action, le rendement du titre est tombé à 4,6 %. C'est encore élevé pour une des cinq grandes banques, mais c'est moins que les 7 % à la même époque il y a un an.

Brookfield Energy Partners (TSX: BEP.UN). Cette société en commandite basée aux Bermudes a été ajoutée au portefeuille en septembre 2019. Elle investit dans un portefeuille international de propriétés d'énergie propre, notamment l'hydroélectricité. À la fin de juillet, les investisseurs ont reçu une action d'une nouvelle société, Brookfield Renewable Corporation (TSX: BEPC), pour chaque tranche de quatre parts de BEP. Puis, en décembre, les actions de BEP.UN et de BEPC ont été divisées à raison de 3 pour 2. Le résultat net a été un beau gain pour les investisseurs. La distribution sera augmentée de 5 % lors du paiement du 31 mars.

BCE Inc. (TSX: BCE). Nous avons ajouté BCE à ce portefeuille il y a environ un an. Les actions se négocient à peu près au même niveau, mais le dividende a été augmenté de 5 % en mars, pour atteindre 0,875 $ par trimestre (3,50 $ par an). L'action affiche un rendement de 6,3 % au cours actuel.

AT&T Inc. (NYSE: T). Ce géant américain des télécommunications a également été ajouté il y a environ un an. Comme pour BCE, les actions se négocient à peu près au même prix que lorsque nous les avons achetées. Le dividende trimestriel est de 0,52 $ US (2,08 $ US par an) pour un rendement d'environ 7 %.

Algonquin Power & Utilities Corp. (TSX: AQN). Il s'agit d'un autre ajout récent. Il s'agit d'une société d'énergie verte qui s'est négociée jusqu'à 22,67 $ plus tôt cette année. Elle s'est repliée mais est toujours en avance de près d'un dollar depuis notre dernière revue. Le rendement du dividende est de 4 %.

North West Company Inc. (TSX: NWC). Cette société a une longue histoire et se concentre principalement sur les magasins généraux dans le nord du Canada et en Alaska. Les actions n'ont augmenté que de 0,15 $ depuis le dernier examen, mais nous avons reçu une augmentation de 9,1 % du dividende trimestriel à la fin de septembre, à 0,36 $ par action (1,44 $ par an). Le rendement est donc passé à 4,1 %.

Nous avons gagné 21,57 $ grâce aux liquidités que nous avons déposées sur un compte chez Motive Financial, qui rapportait 1,75 % à l'époque.

Le tableau ci-dessous montre ce à quoi le portefeuille ressemblait à la clôture des négociations le 19 mars. La pondération est le pourcentage de la valeur marchande du titre par rapport à la valeur marchande totale du portefeuille. Les gains/pertes montrent la performance du titre depuis son lancement ou depuis son ajout au portefeuille. Les commissions de vente et les taux de change ne sont pas pris en compte.

Commentaires : Le portefeuille se porte bien, ayant gagné 16,7 % au cours de la dernière période d'examen. Tous les titres du portefeuille ont gagné du terrain, les contributions les plus importantes provenant de la CIBC et de la Sun Life.

Avec ce dernier gain, nous affichons un rendement total de 133,9 % depuis la création du portefeuille, ce qui se traduit par un gain annuel moyen de 9,9 %, ce qui est supérieur à notre fourchette cible.

En termes de flux de trésorerie, le portefeuille a gagné 1 212,25 $ en six mois, soit un rendement de 2,4 % pendant cette période. Sur une année complète, cela donnerait un rendement d'environ 4,8 %, légèrement inférieur à notre objectif de 5 %.

Changements : Pour augmenter un peu notre rendement, nous ajouterons 10 actions supplémentaires de BCE à 56,74 $, pour porter notre total à 70. Le coût total sera de 567,40 $. Nous prélevons 202,44 $ sur les bénéfices non distribués et les 364,96 $ restants sur notre réserve de liquidités, ce qui réduit le total à 976,28 $.

Tout le reste ne changera pas.

Bénéfices non répartis espèces total 3 109,74 $. Nous conserverons ce montant sur notre compte d'épargne Motive Financial Savvy, qui rapporte maintenant 1,25 %.

Le tableau suivant montre le portefeuille mis à jour. Je l’examinerai à nouveau dans mon bulletin d’information intitulé Income Investor en novembre.

M. Gordon Pape fait partie des experts en investissement et des commentateurs de finances personnelles les plus connus du Canada. Il est l'éditeur des bulletins d'information The Internet Wealth Builder et The Income Investor qui sont disponibles à travers le site Web Building Wealth.

Suivez Gordon Pape sur Twitter à l'adresse https://twitter.com/GPUpdates et sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/GordonPapeMoney.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2021 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés présentent un risque de perte et aucune garantie de performance n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Demandez toujours conseil à votre propre conseiller financier avant de prendre des décisions en matière d'investissement.