Les meilleures et les pires catégories d'actifs de FNB

03-30-2020
Les meilleures et les pires catégories d'actifs de FNB

Une dure leçon sur les avantages de la diversification

 

Les marchés financiers et des marchandises continuent de tourner à des niveaux de volatilité élevés tandis que les effets de la pandémie du coronavirus paralysent quasiment la croissance économique mondiale. Alors que les investisseurs deviennent pessimistes, la « ruée vers la sécurité » instinctive en temps de repli économique prend ses racines.

Paradoxalement, la quatrième semaine de mars a affiché des résultats croissants, l'indice Dow Jones enregistrant sa meilleure journée depuis 1933. D'autres indices majeurs, tel que l'indice composé S&P 500, l'indice composé S&P/TSX et l'indice composé Nasdaq ont aussi progressé par rapport à leurs niveaux les plus bas atteints aux alentours du 23 mars. Bien que la plupart du carnage se soit passé en mars, nous analyserons le début précoce de ce déclin, à la fin du mois de février. Nous réexaminerons les changements de répartition de l'actif dans notre rapport de la mi-avril.

Les baisses maximales sur trois ans et cinq ans pour la plupart des fonds dans les catégories Actions américaines, Actions canadiennes et Actions mondiales changeront d'ici la publication d'avril de notre rapport analytique des liquidités par secteur et devise du premier trimestre, car les marchés boursiers ont subi leurs pires baisses depuis la crise financière de 2008-09.

Une grande partie des discussions au sein de la communauté des investisseurs porte actuellement sur la résilience du secteur des FNB, qui pèse un poids énorme sur les marchés mondiaux. Il est important d'analyser les performances de ces instruments de placement, car les flux de capitaux peuvent théoriquement persister et augmenter à un rythme croissant, mais à quoi cela sert-il, si le fonds sous-jacent affiche des performances médiocres?

Le graphique 1 présente les rendements par catégorie pour le marché canadien des FNB. L'étude comprenait 842 FNB canadiens, à l'exception des fonds à réinitialisation quotidienne et à rendement inverse.

La catégorie des actions a été la plus touchée, avec 547 baisses et sept hausses en février. Le secteur des marchandises a affronté des vents contraires plus intenses, en particulier le secteur énergétique, avec 15 baisses et trois hausses pour les FNB axés sur les marchandises en février. Les FNB alternatifs ont affiché de meilleurs rendements par rapport aux autres groupes, avec 10 baisses et cinq hausses. Cela pourrait donner aux fonds alternatifs liquides un argument de vente fort attrayant pour les investisseurs qui cherchent à attribuer une petite portion de leurs portefeuilles à cette nouvelle catégorie d'actifs.

La catégorie revenu fixe a fait office d'enfant-modèle en ces temps difficiles, puisque la plupart des investisseurs sont passés aux instruments de dette à faible risque. Parmi les FNB à revenu fixe, 88 ont baissé tandis que 132 ont affiché des rendements positifs. Dans la catégorie des fonds équilibrés, 24 ont reculé tandis qu'un seul a affiché un rendement positif, leur penchant vers les actions ayant affecté les évaluations.

Le niveau de liquidités détenues par les fonds de placement est en hausse, et la nouvelle catégorie de FNB de dépôt d'espèces et d'épargne à taux d'intérêt élevé bénéficie d'un afflux de fonds. Dans cette catégorie de haut niveau, deux FNB ont affiché des rendements négatifs, tandis que huit ont posté des rendements positifs.

Le tableau 1 fait un examen approfondi des catégories d'actifs afin d'analyser les mandats d'investissement des FNB qui résistent efficacement à cette tempête. L'analyse inclut 842 FNB canadiens.

Encore une fois, nous devons examiner cette question dans le cadre d'une approche globale du portefeuille, et non pas choisir un seul FNB comme exemple de rendements généralement remarquables. Le pourcentage de FNB ayant posté des rendements positifs pour une catégorie d'actifs spécifique est affiché dans la deuxième colonne en partant de la gauche.

Bien que de nombreux investisseurs puissent avoir une part importante de leurs avoirs dans des catégories d'actions, il est important de diversifier les portefeuilles en ces temps difficiles pour y inclure des liquidités et, plus important encore, des stratégies à revenu fixe. Nous pouvons voir que les fonds alternatifs liquides avec une stratégie de couverture se font un nom en maintenant une faible volatilité.

Les secteurs qui enregistrent actuellement les meilleurs rendements sont les FNB d'obligations d'État et de marché monétaire, qui ont produit les meilleurs rendements mensuels positifs au cours du mois de février (graphique 1). Les titres à revenu fixe du marché général et les titres à revenu fixe des entreprises ont également fait preuve de résilience pendant la déroute du marché.

Le Conseil de la Réserve fédérale américaine, la Banque du Canada et les banques centrales du monde entier continuent d'injecter des liquidités dans le marché au moyen d'une détente quantitative, un outil de politique monétaire utilisé pour acheter des obligations et des titres hypothécaires. De plus, une politique budgétaire sans précédent a également été adoptée par les gouvernements du monde entier, dans l'effort de supporter le pire de ce ralentissement économique et construire une base propice à la reprise une fois la pandémie passée.

Pour les investisseurs, surtout les investisseurs en actions qui possèdent des réserves de liquidités, il est impératif de ne pas essayer de vendre à perte dans ce marché. En cette période d'extrême volatilité, il est facile de se faire tirailler car le marché semble faire un pas en avant puis immédiatement après, deux pas en arrière. Les meilleurs investisseurs maintiennent des avoirs diversifiés et gardent leur poudre sèche pour l'utiliser dans des opportunités extrêmement sur-vendues qui apparaîtront en temps voulu.

Nash Swamy est analyste des opérations analytiques et des données à Fundata Canada Inc., une source principale d’information pour les fonds de placement. Il est impliqué dans la classification des FNB et les cotes de risque, les instruments dérivés et les bons de souscriptions, ainsi que dans la collecte de données de fonds de couverture pour les analyses de liquidité. Les remarques concernant l'analyse ci-dessus peuvent être adressées à analytics@fundata.com.

Remarques et avis de non-responsabilité

© 2020 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Les investissements dans les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, commissions de suivi, frais de gestion et autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d’investir. Les fonds de placement ne sont pas garantis et ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada ni par tout autre organisme gouvernemental d’assurance-dépôts. Rien ne garantit que le fonds pourra maintenir sa valeur liquidative par part à un montant constant ni que le montant entier de votre placement dans le fonds vous sera remis. Les valeurs des fonds changent fréquemment et leur rendement passé n'est pas garant de leur rendement futur. Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Aucune garantie de rendement n'est faite ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux.