Les Questions/Réponses de Gordon Pape: FNB verts, calcul du rendement, Trésor U.S.

06-14-2021
Les Questions/Réponses de Gordon Pape: FNB verts, calcul du rendement, Trésor U.S.

Gordon Pape répond aux questions de placement des lecteurs

 

Vos questions ne cessent d’affluer, alors plongeons dans la boite de réception et répondons à quelques-unes d’entre elles.

FNB vert

Q – Pouvez-vous me recommander un FNB vert? Je détiens actuellement l’action Greenlane Renewables (TSX: GRN), qui affiche une bonne performance mais dont la concentration est étroite. Je suis à la recherche d’un FNB qui couvre de nombreuses formes de technologies renouvelables. Merci. - Pierre G.

R – La plupart des FNB verts sont axés sur l’énergie. Au cours des deux dernières années, nous en avons vu quelques-uns avec un mandat plus large, notamment chez Blackrock Canada, mais ils n’existent depuis pas assez longtemps pour établir un historique significatif.

À ma connaissance, le plus ancien FNB durable au Canada est le FNB iShares Jantzy Social Index (TSX: XEN). Mais de nombreux investisseurs verts ne l’aiment pas vraiment parce qu’il détient des positions dans plusieurs grandes sociétés de combustibles fossiles, dont Canadian Natural Resources et Suncor. De plus, il affiche un taux de rendement annuel composé moyen de seulement 5 % depuis son lancement en 2007.

Je pense qu’un meilleur choix est le FNB iShares MSCI KLD 400 Social (NYSE: DSI), au nom maladroit. Il détient un large portefeuille d’actions ESG et a réalisé de belles performances, avec un taux de rendement annuel composé moyen sur 10 ans de 14,2 % à la fin du mois de mai.

Ce fonds est un des plus éloignés des FNB d’énergie verte que vous pouvez trouver. Moins de 2 % du portefeuille est composé d’actions énergétiques. Environ un tiers des actifs sont dans la technologie, avec Microsoft, Facebook et Alphabet comme principales positions. Vous serez également exposé à de grandes entreprises comme Visa, Tesla, Walt Disney et Procter & Gamble. Le RFG est très faible, à 0,25. - G.P.

Calculer le rendement

Q – Lorsqu  je calcule le rendement d’une action productrice de dividendes, dois-je me baser sur le montant initial du capital investi ou sur la valeur actuelle de l’action?

Par exemple, pendant la pandémie, j’ai acheté Canadian Tire à 99,75 $. Le dividende annuel de 4,70 $ donnait un rendement de 4,7 % au moment de l’achat. Aujourd’hui, l’action se négocie à 175,57 $, le dividende est toujours de 4,70 $, mais au prix actuel, le rendement du dividende n’est que de 2,7 %. Je sais que mon rendement doit être calculé sur le prix d’achat initial, mais comme le cours de l’action revient à ses niveaux antérieurs et que l’appréciation du prix s’aplatit, dois-je chercher une autre action si je cherche des rendements plus élevés ? - Pat H.

R – C’est une question qui rend souvent les investisseurs perplexes. Le calcul du rendement sur la base du prix d’origine payé s’appelle le rendement sur coût. Si une société continue d’augmenter son dividende au fil du temps, le rendement sur coût augmentera, car le coût reste constant.

Par exemple, mon bulletin d’information Income Investor a recommandé Cogeco en avril 2015 à 54,14 $. Le dividende annuel était alors de 1,02 $, soit un rendement de 1,9 %. Nous avions prévu que le dividende augmenterait, et c’est ce qui s’est produit, pour atteindre 1,90 $ par action en septembre 2020. À ce moment-là, le rendement annuel était de 3,5 %, ce qui est plus respectable. Cependant, nous avons recommandé de vendre l’action pour un gain en capital de 71 % et de réinvestir l’argent dans un titre à rendement plus élevé.

En résumé, vous devez être conscient du rendement sur coût de vos actions, mais être prêt à vendre si vous pouvez acheter un titre comparable avec un rendement courant plus élevé. Assurez-vous simplement que vous ne prenez pas un risque beaucoup plus élevé. - G.P.

Vendre GOVT?

Q - Vous avez recommandé [iShares U.S. Treasury Bond ETF, NYSE: GOVT] dans votre bulletin d’informations. Son prix a baissé. Est-il temps de le vendre ? - Barry D.

R – Ce FNB investit dans ce que beaucoup considèrent comme l’investissement le plus sûr au monde : les obligations du Trésor américain. Alors, si les obligations du Trésor sont si sûres, pourquoi le prix de ce fonds a-t-il chuté? Le Conseil de la Réserve fédérale américaine n’a pas augmenté son taux directeur et continue de maintenir une politique monétaire souple.

La raison en est que, malgré l’attitude de la Fed, les rendements obligataires, y compris ceux des bons du Trésor, ont progressivement augmenté. Et lorsque les rendements augmentent, les prix des obligations baissent. C’est exactement ce que nous observons ici, et cela pourrait continuer.

Alors pourquoi détenir GOVT dans cette situation? Principalement pour la stabilité et l’équilibre. Le gouvernement américain ne va pas faire défaut sur sa dette, donc le principal des obligations qui sous-tendent ce FNB est en sécurité. Et si le marché boursier pique du nez, vous serez heureux d’avoir des obligations qui minimiseront votre risque de baisse.

Cela dit, à mesure que les taux d’intérêt augmentent, vous constaterez une érosion graduelle du prix du marché. Si cela n’est pas acceptable pour vous, cherchez d’autres options. - G.P.

Si vous avez une question d’ordre financier, envoyez-la moi à l’adresse gpape@rogers.com et écrivez Fund Library Question dans la ligne d’objet. Je ne peux pas garantir une réponse personnelle, mais je répondrai régulièrement aux questions les plus intéressantes dans cet espace.

M. Gordon Pape fait partie des experts en investissement et des commentateurs de finances personnelles les plus connus du Canada. Il est l’éditeur des bulletins d’information The Internet Wealth Builder et The Income Investor qui sont disponibles à travers le site Web Building Wealth.

Suivez Gordon Pape sur Twitter à l’adresse https://twitter.com/GPUpdates et sur Facebook à l’adresse www.facebook.com/GordonPapeMoney.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2021 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. Ce qui précède est à des fins d’information générale uniquement et n’engage que l’opinion de l’auteur. Les titres mentionnés présentent un risque de perte et aucune garantie de performance n’est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Demandez toujours conseil à votre propre conseiller financier avant de prendre des décisions en matière d’investissement.