Une FPI pour la nouvelle année

12-28-2020
Une FPI pour la nouvelle année

Toutes les FPI ne se ressemblent pas

 

L'année a été terrible pour les fiducies de placement immobilier. À la clôture le 24 décembre, l'indice S&P/TSX Capped REIT était en baisse de 17,1 % depuis le début de l'année. En comparaison, l'indice composé a augmenté de 3,2 %, sans tenir compte des dividendes.

Mais toutes les FPI n'ont pas été martelées. Celles qui se spécialisent dans les centres commerciaux, les hôtels, les bureaux et les établissements de soins de longue durée ont subi le pire de la pandémie. Mais d'autres qui se concentrent sur des secteurs qui ont prospéré pendant cette récession (par exemple, les centres de données) s’en sont bien sorties.

En voici une que j'aime bien. Elle se négocie à un prix supérieur à celui du début de l'année (en hausse de 5,2 % depuis le début de l'année) et offre un rendement de 6,9 %.

NorthWest Healthcare Properties REIT (TSX: NWH.UN)
Type :
Fiducie de placement immobilier
Cours récent : 12,56 $
Versement annuel : 0,80 $
Rendement : 6,4 %
Risque : Modéré
Site Web : www.nwhreit.com

La société : Cette FPI offre un portefeuille de biens immobiliers de haute qualité dans le domaine des soins de santé, composé de participations dans un portefeuille diversifié de 183 propriétés à revenus et de 15 millions de pieds carrés de surface louable brute, situés dans les principaux marchés d'Amérique, d'Europe et d'Australasie. Au Canada, cette FPI est le plus grand propriétaire et gestionnaire non gouvernemental d'immeubles de bureaux médicaux et d'établissements de soins de santé à travers le pays, avec une concentration importante à Calgary, Edmonton, Toronto, Montréal, Québec et Halifax. Le portefeuille se compose d'immeubles de bureaux médicaux, de cliniques et d'hôpitaux et se caractérise par des baux indexés à long terme et des occupations stables. 

Le titre : Les parts se négocient à la Bourse de Toronto et sont également cotées sur le marché hors cote aux États-Unis, bien que le volume y soit très faible (souvent moins de 1 000 parts par jour).

Pourquoi il me plaît : Comme je l'ai dit au début, toutes les FPI ne se ressemblent pas. Celle-ci se concentre sur les établissements de santé et ils sont, bien évidemment, très demandés dans une situation de pandémie.

Données financières : Les résultats du deuxième trimestre ont montré une modeste baisse d'une année sur l'autre des fonds provenant de l'exploitation ajustés (FPEA), qui sont passés de 36,2 millions de dollars en 2019 à 35,6 millions de dollars cette année. Le FPEA par part était de 0,20 $ au cours du trimestre. Le taux d'occupation canadien est resté stable à 97,3 %. Le taux d'occupation international était également stable, à 98,8 %.

« Les propriétés du FPI sont restées ouvertes pendant ce contexte d'exploitation difficile, même si certains locataires ont dû adapter leurs activités pour s'aligner sur les directives des autorités locales et des services de santé », a déclaré le PDG Paul Della Lana.

« Malgré cela, les performances d'exploitation au cours du trimestre sont restées défensives, 97,6 % des loyers proportionnels étant perçus ou faisant l'objet d'accords de report formels. »

Pendant ce temps, la FPI continue d'élargir son portefeuille. En août, elle a annoncé l'acquisition de quatre hôpitaux dans la région du Grand Londres (Angleterre) pour 454 millions de dollars. Les propriétés sont entièrement occupées par des baux à long terme indexés sur l'inflation.

Risques : Même certaines entreprises médicales sont touchées par la pandémie (comme les cabinets dentaires) et il existe un risque de fermeture de certaines d'entre elles à mesure que la crise se prolonge. Cela pourrait faire augmenter les taux de vacance et réduire les flux de trésorerie à l'avenir. Toutefois, le risque pour l'activité principale est ici beaucoup plus faible que pour certains autres types de FPI.

Politique de distribution : Les investisseurs reçoivent des distributions mensuelles de 0,06667 $ par part (0,80 $ par an). Le montant du versement est resté le même pendant plusieurs années et il est peu probable qu'il change bientôt. Le rendement est très intéressant à 6,9 %.

Incidences fiscales : En 2019, la FPI a indiqué que 59 % du versement était traité comme un remboursement de capital à imposition différée. Le solde était entièrement imposable.

À qui s'adresse-t-il : Il s'agit d'un placement approprié pour ceux qui veulent profiter des rendements élevés actuels dans le secteur des FPI tout en minimisant le potentiel de risque.

Comment l'acheter : Les parts se négocient sur la TSX, avec un volume quotidien moyen de près de 300 000, vous ne devriez donc avoir aucun problème à faire exécuter votre ordre.

En résumé : Le rendement élevé et l'accent mis sur la profession médicale font de ce placement une option attrayante.

Avis de non-responsabilité : Je détiens des parts dans cette FPI.

M. Gordon Pape fait partie des experts en investissement et des commentateurs de finances personnelles les plus connus du Canada. Il est l'éditeur des bulletins d'information The Internet Wealth Builder et The Income Investor qui sont disponibles à travers le site Web Building Wealth.

Suivez Gordon Pape sur Twitter à l'adresse https://twitter.com/GPUpdates et sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/GordonPapeMoney.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2020 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés présentent un risque de perte et aucune garantie de performance n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Demandez toujours conseil à votre propre conseiller financier avant de prendre des décisions en matière d'investissement.