Fonds ciblés : Fonds équilibré canadien de croissance Mackenzie

09-16-2020
Fonds ciblés : Fonds équilibré canadien de croissance Mackenzie

Lauréat du Trophée FundGrade A+®

 

Le Fonds équilibré canadien de croissance Mackenzie est une offre équilibrée axée sur la croissance qui a connu 12 mois très solides, gagnant plus de 6,9 % fin août, surpassant la moyenne de la catégorie de 2,0 %. Il se classe dans le premier quartile pour chaque période au cours des dix dernières années, ce qui explique sa note mensuelle FundGrade A, et sa série de cinq Trophées FundGrade A+®. J'ai examiné ce fonds pour la dernière fois en septembre 2019, et depuis lors, il a continué à remplir son mandat tout au long de l'effondrement de la pandémie, affichant un rendement de 7,6 % sur six mois au 31 août, et un rendement de 6,1 % depuis le début de l'année, contre une moyenne de -1,0 % pour la catégorie. Ça, c'est de la constance !

Le fonds est géré comme un fonds de fonds, la répartition des actifs principaux étant déterminée par l'équipe de Mackenzie chargée des stratégies multi-actifs de Mackenzie, dirigée par Nelson Arruda, qui a succédé l'année dernière à Alain Bergeron, qui a depuis rejoint iA Groupe financier. Il y a une certaine souplesse, l'exposition aux actions devant se situer entre 60 et 90 %.

Le volet d'actions ressemble beaucoup au Fonds canadien de croissance Mackenzie. Steve Locke, gestionnaire d'obligations chevronné, dirige l'équipe chargée des titres à revenu fixe. Ils utilisent une approche « de base plus » qui investit non seulement dans des émetteurs canadiens de première qualité, mais également dans des obligations à rendement élevé, des emprunts à taux variable et d’autres instruments à revenu fixe, en combinant une analyse macroéconomique descendante et une analyse de crédit ascendante.

Fin août, le fonds disposait de 32 % de titres à revenu fixe, 35 % d'actions canadiennes, 6 % d'actions américaines, 5 % d'actions internationales et le reste en liquidités. Le portefeuille d'obligations était réparti à peu près également entre les obligations d'entreprises et les obligations d'État. La qualité du crédit était élevée, avec une faible exposition aux dettes à haut rendement.

Avec son léger penchant vers la croissance, le portefeuille d'actions était surpondéré dans les secteurs de la finance, des technologies de l'information, de l'industrie et de la consommation de base au 31 juillet. Il était sous-pondéré dans les secteurs de la consommation discrétionnaire, de l'immobilier et des matériaux.

La performance à long terme a été excellente, avec un taux de rendement annuel moyen composé sur 5 ans de 7,9 % au 31 août, dépassant largement l'indice et le groupe de référence. La volatilité est inférieure à celle du groupe de référence, avec un écart-type moyen sur trois ans de 9,7, contre une médiane de 10,7 pour la catégorie, et le fonds a de bons antécédents en matière de protection du capital.

Sur le long terme, le fonds a le potentiel de fournir des rendements supérieurs à la moyenne, mais aussi avec des niveaux de volatilité supérieurs à la moyenne, étant donné l'inclinaison vers la croissance du volet des actions. Par conséquent, seuls ceux qui ont une tolérance au risque supérieure à la moyenne devraient envisager ce fonds. Les investisseurs plus conservateurs devraient sans doute se tourner vers d'autres options.

Fonds équilibré canadien de croissance Mackenzie
Société : Placements Mackenzie
Type de fonds : Équilibrés Canadien d'actions
FundGrade : A
Trophées FundGrade A+ : 2015-2018
Style : Descendant/ascendant
Niveau de risque : Moyen
Frais d’acquisition : Optionnel
Convenance pour REER/FERR : Bonne
Gestionnaires : Dina DeGeer, David Arpin, Steve Locke, Nelson Arruda
RFG : 2,29 % (série A)
Codes de fonds : MFC724 (Frais d'acquisition initiaux); MFC3197 (frais réduits)
Placement minimal : 500 $

Dave Paterson, CFA, est gestionnaire financier et expert en recherche de fonds de placement et en diligence raisonnable pour divers produits de placement.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2020 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Les investissements dans les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, commissions de suivi, frais de gestion et autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis et ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada ni par tout autre organisme gouvernemental d’assurance-dépôts. Rien ne garantit que le fonds pourra maintenir sa valeur liquidative par part à un montant constant ni que le montant entier de votre placement dans le fonds vous sera remis. Les valeurs des fonds changent fréquemment et leur rendement passé n'est pas garant de leur rendement futur. Aucune garantie de rendement n'est faite ou implicite. Cet article est destiné à but informatif uniquement et il n'est pas destiné à des conseils de placement personnalisés. Dave Paterson est employé en tant que conseiller (gestionnaire de portefeuille) par Placements Empire Vie Inc. (« Placements Empire Vie »), une filiale de L'Empire, Compagnie d'Assurance-Vie. Placements Empire Vie est le gestionnaire de fonds d'investissement et le gestionnaire de portefeuille des fonds communs de placement de l'Empire Vie et le gestionnaire de portefeuille des fonds distincts de l'Empire Vie (collectivement, les fonds de l'Empire). En tant que tel, son emploi et sa rémunération peuvent être liés au succès de Placements Empire Vie et des fonds de l'Empire. De temps à autre, les fonds Empire peuvent acheter, vendre, détenir ou avoir un intérêt dans des titres qui peuvent être abordés dans le présent rapport.